Dans Mouvements oculaires

J’ai perdu un être cher en Octobre 2014, il avait 92 ans et c’était quelqu’un qui a beaucoup compté pour moi , dans ma vie chaotique.

J’ai 63 ans, je suis la dernière enfant d’une fratrie de 7 et j’ai été abandonnée par mes parents biologiques à l »âge de 6 mois avec mes six frères et sœurs
J’ai été placée à la DDASS qu’on appelait à l’époque, l’Assistance Publique.

J’ai eu la chance , ainsi que ma soeur la plus proche d’être recueillie à l’âge de 6 mois par un couple qui aimait les enfants . Ils s’étaient très attachés à nous, et désiraient nous adopter. Malheureusement , à cette époque c’était très compliqué , nous n’étions pas « adoptables » et cela n’a pu se réaliser.

J’avais 4 ans lorsque la DDASS leur a demandé que nous leur soyons rendues. La rage au cœur , ils ont dû se séparer de nous deux et sont partis s’exiler au Luxembourg où ils avaient de la famille . Le déchirement a été terrible pour eux, ma sœur et moi.

J’ai alors été placée dans un foyer, puis dans 2 familles et enfin, à l’âge de 5 ans avec ma soeur, dans une famille de paysans dans le Morvan, des gens brutaux et sans scrupules pour qui nous étions une main d’oeuvre à bon marché….J’y suis restée jusqu’à mes 17 ans.

Ensuite , j’ai vécu à Paris et dans la région parisienne , j’ai travaillé , je suis devenue Maman et aujourd’hui grand mère d’un petit garçon.

Ma vie a été une succession d’échecs et de dépressions et le désir de me détruire et de mourir. J’ai vu des médecins qui m’ont aidée, j’ai pris beaucoup de médicaments (trop !) , mais aucun ne réussissait à m’enlever ce mal de vivre qui me collait à la peau.

Après des recherches, en 2012 , j’ai retrouvé mon père de coeur (55 ans après mon départ) qui vivait toujours au Luxembourg sans son épouse qui était malheureusement décédée en 2009.

Me trouvant à la retraite, j’ai quitté ma vie parisienne pour être à ses côtés, il souffrait de solitude. Il avait 89 ans alors, il aimait les gens et la Vie qui ne l’avait pas épargné non plus.

J’ai connu un grand bonheur à ses côtés.Mais il est décédé 2 ans et demi après nos retrouvailles et tout s’est à nouveau écroulé…. J’ai sombré encore dans une grande dépression.

Je cherchais à nouveau le moyen de m’en sortir et c’est alors que j’ai rencontré Madame Steinberg, qui m’a de suite dit qu’elle pourrait m’aider. De mon côté, en la voyant, une confiance totale s’est installée et je lui ai déposé mon lourd fardeau entre les mains avec toute ma détresse.

Elle a alors mis en place avec moi une thérapie par l’EMDR (mouvements oculaires) qui m’a t-elle dit , serait la mieux adaptée dans mon cas précis.

Je ne pouvais croire qu’en une séance ma vie aurait basculé dans le bon sens , cette fois, et c’est pourtant ce qui s’est passé.

Quelques temps après , mais très vite, je me suis sentie soulagée d’un poids énorme , comme libérée, mon chagrin s’est dissipé et a été remplacé par de l’amour pour celui qui m’avait quittée….

Une autre vie s’est ouverte , comme une re-naissance. Depuis j’ai envie de vivre à 200 à l’heure, de rattraper le temps perdu, je me sens légère, je suis joyeuse, , je ris, je pleure enfin j’ai retrouvé ma joie de vivre, je suis tout simplement heureuse d’être en vie, d’apprécier cette vie et d’être là, à ma place, moi qui me cachais auparavant pour être invisible…

Bien sûr, je sais que ce n’est pas miraculeux et que je devrai affronter d’autres épreuves mais je suis sereine et confiante et je n’ai plus peur de la Vie.

Un grand, grand MERCI, Madame Steinberg !

C.H.
Juin 2016

Témoignages récents
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search